Apprentissage

Le contrat d’apprentissage

Permettre à un jeune de suivre une formation générale, théorique et pratique en vue
d’acquérir une qualification professionnelle sanctionnée par un diplôme.

contrat apprentissage

Le contrat d’apprentissage

Jeunes de 16 à 25 ans

(dérogations possibles).
Toute entreprise peut embaucher un apprenti. Elle doit désigner un maître d’apprentissage
qui a l’expérience suffisante.

Public

 

Le contrat d’apprentissage

L’apprentissage repose sur le principe de l’alternance (CFA/entreprise).
La durée du contrat peut varier de 1 à 3 ans. 12 semaines de formation par an pour
les CAP et de 13 à 19 semaines de formation pour les BP et BAC PRO.
Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail écrit de type particulier.

Forme du contrat

 

Le contrat d’apprentissage

L’apprenti est un salarié à part entière.
La rémunération varie selon l’âge du jeune et les années d’apprentissage.
Elle est calculée en pourcentage du SMIC.

Conditions de travail et Salaire

Les conventions ou accords collectifs de branches ou d’entreprises peuvent fixer des
rémunérations minimales plus élevées. L’employeur peut fixer contractuellement une
rémunération plus favorable à l’apprenti.

Rémunération pour les métiers du bâtiment :

Conditions de travail et Salaire

 

Le contrat d’apprentissage

La conclusion d’un contrat d’apprentissage ouvre droit à différentes aides pour l’employeur. Des exonérations de charges sociales, totales ou partielles,des avantages fiscaux et le versement d’aides par le Conseil Régional (voir les modalités d’attribution):

– Une prime à l’apprentissage d’au moins 1000 € par an pour les employeurs d’apprentis de moins de 11 salariés.

– Une nouvelle aide de 1000 € pour le recrutement d’un premier apprenti ou d’un apprenti supplémentaire pour les entreprises de moins de 250 salariés.

– Aide «TPE jeune apprenti»Pour les entreprises de moins de 11 salariés, qui recrutent un apprenti âgé de moins de 18 ans à la date de conclusion du contrat. Le montant de l’aide est de 4 400 € la 1ère année du contrat (versés trimestriellement par l’Etat voir les conditions).

Les avantages :

Pour les entreprises
-Recruter un salarié motivé en bénéficiant de conditions avantageuses.
-Assurer une transmission des savoir faire et un accompagnement grâce aux maîtres d’apprentissage.
Pour les apprentis
-Obtenir un diplôme dans une situation de travail et en étant rémunéré.
-Avoir la possibilité d’enchaîner plusieurs contrats afin de préparer plusieurs diplômes successifs ou complémentaires.
-Être accompagné par un maître d’apprentissage qui facilite l’insertion dans l’entreprise.
-Le salaire de l’apprenti n’est pas soumis à cotisations salariales (salaire net égal au salaire brut)
-Le salaire de l’apprenti n’est pas imposable, dans la limite du smic, y compris en cas de rattachement au foyer fiscal des parents.

Le contrat d’apprentissage

Pour être inscrit à l’Ecole des Métiers il faut avoir signé un contrat d’apprentissage.

Première étape : s’assurer de votre projet professionnel

Seconde étape : trouver l’entreprise adaptée à votre projet de formation. Pour être accompagné dans votre démarche renseignez-vous auprès du Centre d’Aide à la Décision (CAD) mettre un lien vers page CAD

Dernière étape : l’employeur doit retirer le contrat d’apprentissage auprès de sa chambre consulaire (Chambre de Métiers ou Chambre de Commerce et d’industrie)
Le CFA vous enverra par la suite le dossier d’inscription.

Attention le nombre de place est limité et les places sont réservées par ordre d’arrivée des contrats signés.

Le contrat d’apprentissage peut démarrer au plus tôt le 1er juillet et au plus tard le 30 novembre pour les CAP et BAC PRO.

Frais d’inscription : 68 euros

Les autres contrats

DIMA

Les centres de formation d’apprentis peuvent accueillir les élèves ayant atteint l’âge de quinze ans pour leur permettre de suivre une formation en alternance destinée à leur faire découvrir un environnement professionnel correspondant à un projet d’entrée en apprentissage. Le candidat reste sous statut scolaire. Stage en milieu professionnel entre 8 et 18 semaines. Le dossier est à retirer auprès du collège d’origine.

La formation continue

Elle s’adresse à un public d’adultes qui souhaite acquérir une formation ou bénéficier d’une remise à niveau pouvant aller jusqu’à l’obtention d’un diplôme.

Accès à ces formations :

– Formations financées par le Conseil Régional pour les demandeurs d’emploi
– Formation prise en charge par l’Armée (reconversion du personnel militaire)
– Autofinancement
Nous contacter pour en savoir plus.